100 000 fidèles au mur Occidental pour la prière des Cohanim

0
33

Près de 100 000 fidèles au mur Occidental pour la prière des Cohanim

Enveloppés dans le traditionnel châle de prière blanc, les prêtres ont récité des paroles tirées du quatrième livre de la Bible

Des milliers de personnes se sont rassemblées au mur Occidental pour la bénédiction sacerdotale de Souccot, dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 19 octobre 2016. (Crédit : police israélienne)

Des milliers de personnes se sont rassemblées au mur Occidental pour la bénédiction sacerdotale de Souccot, dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 19 octobre 2016. (Crédit : police israélienne)

Des dizaines de milliers de Juifs se sont rassemblés mercredi au mur Occidental de Jérusalem pour une « bénédiction religieuse » sur l’un des sites les plus saints du judaïsme, au cours de la fête hebdomadaire de Souccot – ou fête des tabernacles – qui, dans l’antiquité, était un moment de pèlerinage.

Lors de cette cérémonie, des descendants mâles issus de la caste religieuse des Cohanim se rassemblent pour réciter une bénédiction.

Si elle est quotidiennement prononcée par des Juifs dévots dans les synagogues de tout Israël, ces bénédictions massives organisées au mur Occidental ont lieu lors des fêtes de Pessah et de Souccot.

Enveloppés dans le traditionnel châle de prière blanc, les prêtres ont récité des paroles tirées du quatrième livre de la Bible en levant les bras. Les Cohanim sont les descendants des prêtres officiant au Temple de Jérusalem.

« Que Dieu te bénisse et te garde, qu’il rayonne de la lumière de son visage vers toi et te soit bienveillant, qu’il tourne son visage vers toi et qu’il pose sur toi la paix », ont-ils psalmodié.

La même prière est prononcée quotidiennement dans les synagogues du monde entier. Le rituel comprend un geste de la main dans lequel quatre doigts (hormis le pouce) forment un V, geste qui a d’ailleurs inspiré le « salut vulcain » de la série télévisée Star Trek.

La fondation du patrimoine du mur Occidental, qui supervise le lieu saint, a estimé que 100 000 personnes avaient participé à deux cérémonies qui ont eu lieu ce matin.

Parmi elles, l’ambassadeur américain en Israël David Friedman.

« C’est ma chance de pouvoir bénir le peuple d’Israël », a-t-il dit aux journalistes avant l’office.

Friedman a par ailleurs salué le discours « excellent » du président américain Donald Trump, hier, lors de l’Assemblée générale des Nations unies.

« Je pense qu’il a mis en place une vision très claire », a-t-il commenté. « C’est cohérent avec ce qu’il a dit depuis qu’il est devenu président sur la manière dont il estime que les Etats-Unis se rattachent au reste du monde ».

L’Esplanade est révérée par les juifs comme le mont du temple, là où se dressait le second Temple juif détruit par les Romains en 70 et dont le mur Occidental est un vestige de soutènement. Les juifs sont autorisés à visiter l’Esplanade, mais pas à y prier.

Les forces de sécurité israéliennes étaient déployées en grand nombre pour prévenir d’éventuelles violences en marge des bénédictions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here