LE GLUTEN FREE OU LE SANS GLUTEN: Un nouveau marché pour les producteurs kasher LEPESSAH

0
256

Cacher sans gluten: ce sont des produits kasher lepessah

Les produits kasher pour la Pâque (pessah) trouvent un nouveau créneau parmi les consommateurs souffrant de maladie cœliaque et les autres consommateurs opposés au blé.

Avant que le terme «sans gluten» ne devienne un mot familier, KLP (Kasher Le Pessah – Kasher pour Pâque) était attendu avec impatience par de nombreux non-Juifs.

Il n’était pas rare que les personnes atteintes de la maladie de cœliaque, accompagnées de ceux qui suivaient un régime sans gluten, consultent les recettes de Pessa’h toute l’année et, au printemps, affluent vers les supermarchés casher et dans les grandes surfaces pour y trouver un grand choix de produits « SANS GLUTEN »

«Quand il n’y avait pas beaucoup de produits sans gluten sur le marché, les gens se tournaient directement vers la section de la Pâque»,  « Pendant longtemps, ces aliments ont été un refuge pour les gens atteintes de la maladie de cœliaque. »

Aujourd’hui, un nombre croissant d’aliments sont certifiés sans gluten. Et beaucoup d’entre eux sont des produits cacher pour la Pâque, refaits et reconditionnés pour le nouveau marché.

Tout ce qui est casher pour Pâque n’est pas sans gluten et vice versa. Néanmoins, comme le gluten se trouve dans le blé et d’autres céréales considérées comme du chametz, les deux régimes se chevauchent énormément.

Et comme de plus en plus de personnes sont diagnostiquées chaque année avec la maladie cœliaque et que les régimes sans gluten sont de plus en plus recommandés pour diverses maladies, y compris l’autisme et le trouble déficitaire de l’attention, les producteurs de casher KLP passover découvrent que ce nouveau créneau est intéressant pour les affaires, et donc, d’exploiter de nouveaux clients dans le marché du sans gluten en pleine croissance et qui dure toute l’année.

Selon un rapport publié en 2018 par PFS, une entreprise d’études de marché, 35% des consommateurs recherchent des produits sans gluten.

«Le marché « sans gluten » croît de 28% par an et constitue l’un des plus importants segments en croissance de l’industrie alimentaire», ajoute Mike Elliott

Déjà habituées à la certification et à la supervision, les entreprises casher qui desservent le marché de la Pâque sont dans une excellente position pour se passer de gluten.

«Nous voyons de plus en plus de fabricants d’aliments casher prendre conscience du régime sans gluten et se rendre compte que leurs produits le sont déjà»,  de plus aussi bons que les produits avec gluten

Même les aliments casher qui ne sont pas sans gluten sont «facilement convertibles», déclare Mike Elliott car «les producteurs de produits kascher ont déjà de telles pratiques de vigilance dans leurs installations et dans leurs productions».

Beaucoup de produits réalisés par la société MIKE ELLIOTT MARKETING (CPK)  sont certifiés Gluten free.  Cette entreprise créée en 1981, établie en France et qui fabrique et distribue depuis plus de 37 ans plus de 900 produits kasher lepessah et de produits SANS SUCRE/SANS LAIT/ SANS GLUTEN/  Ces produits cacher-pour-pâques nommés souvent pas les abréviation KLP ou en anglais Passover, sont destinées aux particuliers, aux hôtels, aux navires de croisière, aux magasins de détails, aux grossistes et à plein d’autres clients. Bien que le marché de la Pâque dure que 2 mois, pour ainsi dire, les consommateurs sans gluten, dont beaucoup ne sont pas juifs, représentent un pourcentage en croissance constante des ventes.

«Des milliers de consommateurs sans gluten nous ont appelés tout au long de l’année, demandant« Puis-je le recevoir toute l’année? »»,

Un représentant de la Marque Numéro1 du Kasher en France, alors qu’il visitait un client kasher dans une grande surface commerciale, a vendu il y a 1 an des produits kasher pour la pâque dans une boutique Spéciale pour les sans gluten, et a vu décuplé ses ventes journalières de produits kasher sans gluten.

Autrefois vendus principalement dans les supermarchés casher, les produits  kasher pour la pâque et garanti sans gluten sont désormais disponibles dans les rayons sans gluten de nombreux magasins de produits de santé.

La société GrosKash vend également directement aux consommateurs toute l’année par l’intermédiaire de son site Web (www.groskash.com). Elle propose en plus des ressources sur la maladie cœliaque et ne se décrit pas comme une boulangerie pascale ou casher, mais comme «une ligne unique de boulangerie sans gluten, spécialisée dans les produits sans gluten, sans lactose, sans soja. , Gâteaux et biscuits sans caséine, sans arachides et sans produits laitiers. ”

Un nombre croissant d’entreprises casher, qu’elles soient casher ou non, souhaitent obtenir une certification sans gluten, à la fois en raison de la demande de consommateurs casher également intolérants au gluten, ainsi que de l’intérêt de faire appel à un nouveau créneau.

Aux USA, selon le rabbin Gad Buchbinder, coordinateur rabbinique de la division kashrut de l’Union orthodoxe, plus de 50 entreprises certifiées par le OU ont désormais également leur certification sans gluten et un nombre croissant d’entre elles envisagent de le devenir.

Le OU, la plus grande agence de surveillance casher d’Amérique du Nord, collabore étroitement avec le groupe Gluten Intolerance, basé dans l’État de Washington qui a lancé l’Organisation de certification sans gluten il y a cinq ans.

Conscient de la vaste portée de la certification OU  (qui  certifie plus de 5 000 installations dans 80 pays) – ainsi que de sa connaissance des ingrédients et de la production alimentaire, le groupe du gluten s’est approché de l’Union Orthoxe of Amercia (OU)

En raison du chevauchement des restrictions de la Pâque et du sans gluten, «nous savions qu’ils allaient l’obtenir», explique Channon Quinn, directrice des programmes industriels du GFCO.

«Nous sommes des experts du kasher, pas du gluten», explique le rabbin Buchbinder. «Par contre, nous savons que les personnes sans gluten peuvent utiliser. Et nous avons des relations avec de nombreux fabricants qui fabriquent des aliments casher pour pâques, et nous leur disons que la [certification sans gluten] est disponible. ”

Selon Quinn, au cours des deux dernières années, GFCO a presque triplé le nombre d’entreprises et de produits certifiés: environ 110 entreprises et plus de 4 000 articles dans 10 pays. Cette année, pour la première fois, il a même certifié une ligne de matsa sans gluten (à base d’avoine et non de blé).

Environ 70% des produits certifiés par GFCO sont également certifiés casher, mais pas par le biais de l’unité d’organisation.

Lorsque de nouvelles entreprises contactent la GFCO au sujet de la certification, «l’une des premières questions que nous nous posons est de savoir si elles sont casher», déclare Quinn.

« Nous savons que s’ils sont certifiés casher, ils sont habitués à des directives et à une surveillance strictes. »

La tendance croissante des produits casher pour la Pâque à devenir «non-gebrochts», éliminant les farines de farine de matza et de farine de matza pour plaire aux Juifs les plus observants, rend l’alliance Pâque / sans gluten encore plus évidente, puisque pratiquement tous les aliments non gebrochts sont également sans gluten.

«Si une entreprise a le choix d’utiliser de la fécule de pomme de terre, et non de la farine de matza, et d’avoir un marché plus large, elle le fera», déclare le rabbin Buchbinder, de l’unité d’organisation.

Bien que les Juifs ne soient pas plus susceptibles de souffrir de la maladie coeliaque que les membres de tout autre groupe ethnique, le chevauchement entre casher et sans gluten s’étend même au-delà des aliments de la Pâque.

Il y a dix mois, le quartier très juif de Borough Park à Brooklyn a récemment accueilli l’un des seuls magasins spécialisés entièrement sans gluten de la ville de New York.

Bien que la plupart des clients du Gluten-Free Shop soient juifs, beaucoup ne le sont pas, et les gens viennent de toute la région de New York, explique le propriétaire Hershy Lieber, qui habite à Borough Park.

Le magasin vend des centaines de produits casher sans gluten, mais n’a pas commencé comme une entreprise de la Pâque. « Nous avons senti qu’il y avait un créneau », dit Hershy Lieber.

«Nous avons constaté que nos clients sans gluten vivaient une expérience de magasinage difficile, se sentant presque comme des citoyens de deuxième classe, car très peu de produits sans gluten sont disponibles dans leur  supermarché standard.»

MIKE ELLIOTT

https://www.facebook.com/cpkfrance/

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here