COCA COLA KLP :Le Rabbin Teboul a t-il perdu sa boule de « kola »*** ou bien veut-il se venger d’un manque à gagner » » Gare aux goriiiiiiiiiiilles » »

0
527

Depuis plus de 65 ans, le COCA COLA est kasher et kasher lepessah, qu’il soit en provenance  des USA, d’ISRAEL, D’ESPAGNE , de FRANCE ou de POLOGNE.

Le premier a l’avoir importé par avion en France, est la société CPK en 1982.

Depuis 4 ans, beaucoup d’histoires autour de cette boisson, pour finalement rien de concret, sauf, peut-être, voir sûrement, PORTER LE DISCREDIT SUR LA FONCTION RABBINIQUE, chère à beaucoup, même si trop souvent en fonction de leurs intérêts.

Le marché kasher français, heureusement qu’il existe, pour le bonheur de ceux qui l’exploitent, car à notre grand désarroi, il semblerait que d’aucuns pensent pouvoir leur faire croire tout et n’importe quoi…. comme aujourd’hui notre Cher Rabbin TEBOUL avec son communiqué dénué de preuve mais surtout dénué de vérification….!

Chers Juifs français, en cette veille de Pessah, FAITES DONC PREUVE DE SAGESSE, ne soyez pas celui qui ne sait pas poser de questions et encore moins le racha,  celui qui répand sa médisance….!!!!!

A titre informatif, sachez qu’aux USA, le COCA COLA est également certifié kasher lepessah mais vendu au prix normal, et tout le monde est content.

 

En Israel, le Coca Cola ,qui est produit localement est vendu au prix habituel, mais c’est à l’export que le prix flambe!

En effet, il y a 6 ans, s’étant trouvé en position de monopôle sur l’Europe, les producteurs israéliens ont doublé leur prix de vente,  prenant les français pour des vaches à lait (la France est le plus grand marché kasher d’Europe) et, il semblerait qu’ils aient vus juste… A bon entendeur….

Lorsque l’on sait, en effet, que le prix de revient acheté chez Coca cola Israel est de 1.95 ht pour les importateurs et qu il était revendu au consommateur français au minimum à prix coûtant,  soit à un prix de 2.15€ ce qui est déjà énorme… il fallait trouver une solution alternative à ce gouffre !

En effet, lorsque l’on sait que les produits  importés de Pologne sont vendus aux  revendeurs au prix de 1.06€ le litre ou 1.35 le 1.5 L,  taxe sur les boissons incluse; il est certain, que les revendeurs avaient plus d’intérêt à acheter en Pologne qu’en Israel…..

Mais comment cela a commencé?

Et BIEN CELA EST TRES SIMPLE.

Au regards du dictât imposé par COCA COLA ISRAEL de vendre les produits COCA COLA kasher et kasher lepessah à des prix exorbitants,  uniquement en France,  certains importateurs se sont mis à importer ce coca cola israélien, au prix du local par le marché parallèle, grâce aux centrales d’achat des magasins RAMI LEVY et autres grandes chaines de magasins, qui leur revendaient à meilleur prix que le producteur lui-même, c’était de bonne guerre…

…mais comme la dénonciation est de bonne aloi (de bonne guerre) dans cette jungle du kasher où tous les coups bas semblent permis, le système a été éventré.

C’est ainsi qu’en  2016 le  premier Coca Cola polonais  kasher lepessah voit le jour…avec le hersher du RAV KAPLAN

Tout le monde est content, et personne ne se plaint, surtout eu égard des quantités microscopiques qui ont été fabriquées…

Or, ce ne fut plus du tout la même chanson lorsqu’en 2017, les demandes ont explosé et les commandes sont passées du simple ou quadruple…!!! et oui que serait désormais un Pessah SANS COCA COLA …!

Constatant le succès de ces productions polonaises,  plusieurs distributeurs on décidé de faire pareil et ainsi organisèrent leurs productions kasher pour 2018 , mais avec un autre rav, le fameux Rav TEBOUL, auteur du communiqué, à l’origine de cet article…

A dire vrai, au début, les deux certifications, celle du RAV KAPLAN et celle du Rav TEBOUL coexistaient en paix, permettant ainsi au consommateur français de jouir du plaisir du goût si spécial du COCA COLA même pendant pessah, sans pour autant  y laisser sa chemise…

Que s’est-il donc passé cette année??

RIEN DE TRES SPECIAL, sinon que COCA COLA ISRAEL, n’était pas très content lorsqu’il découvrit que le petit chaperon rouge avait décidé d’emprunter un autre chemin que le sien afin de ne pas se voir dévorer par les grandes dents du Loup israélien.

C’est ainsi que COCA COLA Israel, très mécontent, menaça distributeurs et rabbins (ET OUI, eux aussi sont à la merci des griffes du méchant loup…), et mis en place stratèges et menaces, en vain!

La concurrence gagna , au profit du consommateurs juifs Europe, qui décidèrent de ne plus se faire prendre pour un petit chaperon rouge sans défense, et qui décida de faire preuve de sagesse!

Et c’est ce qui lui est demandé encore aujourd’hui, de réfléchir par lui-même et de ne surtout pas laissé des « Rabbins » leur imposer un mensonge qui n’a d’intérêt que leurs propre porte monnaie (pas le vôtre, cher consommateur malheureusement).

2019 coup de théâtre !

Des concurrents ayant importé du COCA COLA d’ISRAEL, croyant que COCA COLA ISRAEL, avait nettoyé le marché français, se sont mis a déblatéré sur le coca polonais, en utilisant des moyens frauduleux, pour faire croire au public que le coca cola polonais distribué en france, n’est pas kasher lepessah.

Et ce qui est particulièrement HALLUCINANT c’est que celui qui aujourd’hui tente de faire mauvaise réputation au COCA polonais était le premier à vouloir participer à ce grand business du COCA polonais…

car n’oubliez pas, en dépit de tout, les Rabbins jouissent en première ligne de votre volonté de manger kasher, et ils en ont le droit, au vu du service fourni.

MAIS, au grand JAMAIS ces derniers ont le droit de diffamer et de faire perdre aux autres leur parnassa, au seul prétexte qu’ils ne font plus partie de la fête!!

CAR ce sont, justement ceux qui  ont vendu et inondé le marché kasher français et israélien de camions de coca polonais en 2018  avec le Hersher de MR le rabbin TEBOUL, ce même rabbin qui a produit ce même COCA COLA pour la France et ISRAEL( ci joint photo des emballages du produit), qui se mettent aujourd’hui à crier au loup.

POURQUOI??

Car il ne fait tout simplement plus partie du jeu…….

 

Ce même Rabbin TEBOUL qui se permet de faire croire a la France entière que son lait Bridel est HALAV ISRAEL, alors qu’AUCUN  chomer n’est présent selon la halaha du début de la traite jusqu’à son emballage, pour se permettre de faire usage de la mention « halav israel »,  et ce dans les 70 fermes utilisées…. mais pourquoi faire tant de mensonge lorsque l’ont sait à quel prix le lait est vendu, et en particulier le fameux lait chocolaté adoré des français….

Le grand Rabbin Jacob Madar ZL consommait du lait normal, du fait de la réglementations française sur le lait , des contrôleurs vétérinaires, et de la DCGRF, le lait normal est Kasher, mais un lait qui se vend comme HALAV ISRAEL et qui ne l’est pas , lui est un lait INTERDIT

Celui qui veut un lait HALAV ISRAEL,et qui est prêt à en payer le prix doit recevoir le produit pour lequel il paie si cher…. et ceux qui n’en veut pas pourra se content du lait de vache sans surveillance quiest aussi kasher.

BRIDEL: HALAV ISRAEL CE FUT LA PLUS BELLE BLAGUE DE L’ANNEE 2016, Cela A FAIt RIRE BEAUCOUP DE RABBIN EN EUROPE et dans le monde

Saviez vous que le RABBIN TEBOUL n’est pas reconnue par le grand Rabbinat d’Israel, il est obligé de s’afficher avec le Rabbin Levinguer de Suisse

et partager le gâteau avec lui pour entrer en ISRAEL ??????

Aussi, pour faire taire ces médisances, sachez le rabbin schudrick a été joint par nos services et ce dernier a affirmé, qu’il n’a jamais fait aucune enquête, sur la production de coca cola polonais, et qu’il a été manipulé.

Que ce qu’il a écrit l, n’est autre que le report de ce qu’il aurait entendu ,sans AUCUNE preuve, et le comble, c’est qu’il n’était même pas au courant que le Rav TEBOUL lui-même  avait estampillé kasher en 2018 le coca cola polonais pour ELDAI,.

C’est là qu’il comprit que tout n’était que  manipulation…

Alors NON ! Juif français, consommateur de produit kasher vous n’êtes pas des brebis, vous êtes tout simplement des consommateurs qui ont fait le choix de manger kasher, et aujourd’hui, il n’est plus question que vous laissiez des Rabbins tirer profit, indûment des ce merveilleux choix.

c’est FINI, le consommateur français de produits kasher ne sera plus jamais vu comme l’enfant qui ne sait pas poser de questions, il se renseignera, comprendra et fera ses choix.

Il ne sera pas non plus et encore moins un Racha, et dira NON aux médisances et ne les laissera aucunement se propager.

Il sera un consommateur intelligent qui fait ses choix, avec sagesse….

Aussi en cette veille de pessah, il est grand temps de commencer à

faire le ménage de pessah, pas seulement dans nos maisons, mais également dans notre bouche, afin de ne plus en faire sortir de hamets …

A BON ENTENDEUR!

PESSAH KASHER VE SAMEAH

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here